BANC SOCIAL

Posted on Posted in Créations hebdomadaires

#S13-26/11

4.9 (98.46%) 13 votes

Pour cette treizième semaine, c’est un poisson d’extérieur que nous vous présentons. Un banc d’extérieur qui couple esthétismes, praticités, vertus sociales et écologie.


D’ou vient l’idée ?

Mon petit-cousin de 16 ans, qui aujourd’hui est en 1er S dans son Lycée possède un don tout particulier pour deux choses, les maths, et détruire ses affaires de cours. Il donne donc des cours à ses amis (cours de maths) … Alors il explique avec une grande sérénité les limites de fonctions dérivées à son ami qui est venue exprès à la maison pour l’écouter. Pendant ce temps-là, il laisse son second talent s’exprimer sur une souris de correction. Et donc une fois qu’il a fini de s’exprimer (à l’oral comme avec ses mains), il a autant satisfait son ami que moi. Effectivement après avoir bousillé sa souris, une merveilleuse pièce du mécanisme a fait mon bonheur.
La pièce ressemble au banc.


Utilisation et propriétés

Le banc est en forme de cercle et ne possède pas de dossier pour coupler deux utilisations. Tout d’abord, le banc peut servir à des gens qui ne se connaissent pas qui auront plutôt tendance à s’asseoir vers l’extérieur. Mais si les personnes ont envie de communiquer entre eux pour une raison quelle qu’elle soit, qu’ils se connaissent ou non, les utilisateurs peuvent s’asseoir à l’intérieur et donc former un cercle. Cela permet donc de créer une atmosphère conviviale, d’être à coté des autres et en même temps tourner vers eux.
De plus le banc possède un système d’évacuation des eaux vers l’intérieur du cercle. Cela oblige donc à ce que le sol permette une évacuation des eaux naturelles, ce qui exclut le béton. Ce système permet donc d’obliger un sol naturel en dessous, ce qui est propice pour les plantes et ce n’est là que l’évacuation de l’eau vers l’intérieur à son intérêt. L’eau coule donc au niveau de l’emplacement des pieds et permet à l’herbe de se développer dans cette zone où elle disparaît souvent à force d’être écrasé par nos pieds. Bien sur tout cela est possible grâce aussi au fait que les gens ne se posent pas sur les bancs extérieurs lorsqu’il pleut.


Fabrication

Pour ce banc, deux matériaux sont nécessaires. Le premier, est un métal inox (https://fr.wikipedia.org/wiki/Acier_inoxydable) pour la structure qui devra être à la fois assez lourde et à la fois durable. C’est pour cela que je pense que ses matériaux aient intéressant, la structure non pleine mais avec des poids à l’intérieur devraient permettre de le garder stable sans être attaché au sol (il n’y a pas de béton). Pour ce qui est de la zone où l’on se pose, du bois cintré me semblait être un bon compromis pour apporter l’esthétisme nécessaire en gardant toujours un confort naturel.
Je ne reviendrais pas sur les méthodes de cintrage de bois dont j’ai déjà parlé, cet article vous en parlera bien mieux, https://fr.wikihow.com/cintrer-du-bois.


Esthétique et symbolique

Comme on en a déjà parlé, ce banc allie, des valeurs écologiques, sociales, pratiques, maintenant nous allons parler de sa fonction esthétique. Ce que l’on peut constater, c’est que par rapport à un banc traditionnel, ce banc est bien plus gros. Pour éviter qu’il ne soit donc trop voyant et qu’il monopolise la vue des gens, nous avons opté pour une forme simple et la moins embellie possible. Cela a pour but de permettre à l’objet de se fondre dans le décor facilement et le rend donc moins cher à la production.
Ce banc incarne donc la modestie en plus de l’écologie, le social, la praticité.


Dites nous si l’objet vous plait en le notant ici, rien de requis à par votre clic !
4.9 (98.46%) 13 votes
REJOINDRE LE CLAN

REJOINDRE LE CLAN

Wan Designs.

Laisser un commentaire